Histoire du Kilimanjaro Stage Run

Simon Mtuy a toujours rêvé de montrer aux coureurs du monde entier les magnifiques sentiers qui sillonnent les pentes basses du Kilimandjaro. Il crée Le KILIMANJARO STAGE RUN.

Simon est né dans la région du Kilimandjaro et court depuis qu’il a appris à marcher. Il a toujours aimé découvrir de nouveaux parcours, que ce soit autour de son village d’enfance ou dans les pays lointains qu’il a visités. Il apprécie l’excitation que lui procure chaque course et souhaite que d’autres sportifs ressentent les mêmes sensations sur les trails du Kilimandjaro. Pour Simon, la Tanzanie a beaucoup à offrir : Pas seulement les parcs de safari, la magnifique ile de Zanzibar, le sommet du Kilimandjaro (toit de l’Afrique), mais aussi de nombreux endroits inexplorés, à parcourir à pied sans oublier la présence d’une population riche en traditions qui vit et travaille dans ces lieux reculés.

Pendant plusieurs années, Simon a parcouru de nombreux kilomètres, a mangé une grande quantité de patates douces avec un seul but en tête : Partager avec d’autres les trésors naturels de son pays en allant à la recherche des plus beaux sentiers autour de la montagne, là où les villages bordent la forêt. En 2012, il accueille le premier groupe de coureurs internationaux dont Krissy Moehl,(grande sportive américaine professionnelle) sur un parcours de 260km. Son objectif était de leur montrer une Tanzanie unique et authentique ignorée des nombreux touristes qui visitent son pays chaque année. Les premiers participants se sont sentis chanceux et émerveillés par cette toute nouvelle expérience, comme le montre le film “Mountain of Greatness”. Fort de ce succès, Simon et son équipe ont poursuivi chaque année l’accueil d’un petit nombre de coureurs venus du monde entier pour vivre une aventure unique.

A chaque édition du KSR, plusieurs athlètes tanzaniens accompagnent Simon et les participants durant la course. Certains partent avant le groupe pour marquer le parcours de rubans pendant que d’autres restent avec le groupe pour les encourager et les guider. Aucun ne courent seuls. Ainsi se crée rapidement une ambiance conviviale au sein du groupe permettant à Simon et aux guides tanzaniens de partager leur amour pour ce pays.

On the Kilimanjaro Stage Run . . .

  • Percent of Tanzanian school children who shout Jambo! ... ( 95% )
  • Percent of time that the summit of Kilimanjaro is visible ... ( 50% )
  • Chance that you will be chased by a lion ... ( .0001% )
  • Ratio of amazing experiences/kilometer ... ( 100% )

Guides

Simon Mtuy
Head Guide
Iddi Kenja
Assistant Guide
|
Manase Lyimo
Assistant Guide
|