21
Apr-2016

10 bonnes raisons de courir le Kilimanjaro Stage Run

KSR Story   /  

1. Courez avec un véritable professionnel de la course de Trail

Simon Mtuy and Kilian Jornet on Kilimanjaro

Cet évènement est organisé et guidé suivi par Simon Mtuy, coureur de trail tanzanien et guide de montagne militant pour la préservation de l’environnement et le bien-être des communautés.

Simon détient le record mondial d’ascension et de descente les plus rapides sans assistance, du Mont Kilimandjaro (9h21, aller-retour, certifié par le Guinness book des records). Il a aussi été le premier détenteur du record avec assistance (8h27) jusqu’à ce que Kilian Jornet avec lequel il s’est préparé, le batte en 2010 (7h14).
Simon est le premier athlète international à compléter le « Western States Endurance Run » 10 fois en moins de 24h.

Si vous participez au KSR, vous serez guidé par un expert ayant à son actif de nombreuses expériences. Simon a un seul objectif… vous emmener découvrir son pays natal en partageant sa passion : La course.

 

2. Immergez vous dans la culture Tanzanienne

Tanzanian kidsCommencez l’aventure du Kilimanjaro Stage Run en passant 2 jours dans les cottages de Mbahe Farm, construits sur les terres familiales de Simon et situés sur les hauteurs du Kilimandjaro dans le village de Mbahe. Reposez-vous, relaxez vous et laissez vous aller au rythme tanzanien pour une plongée culturelle.
Vivez de véritables rencontres authentiques !

Tandis que Simon et les autres guides du KSR vous montrent le chemin, vous empruntez des sentiers exclusivement utilisés par les villageois qui rejoignent leurs champs, la forêt ou les villages voisins. Sur le parcours, des écoliers criant “Jambo” à tout va, courent quelques centaines de mètres à vos cotés juste pour le plaisir. Des fermiers Chaggas labourant leur terres sont heureux de voir passer à vive allure un groupe de mzungu (des Blancs). Des Maasaïs vêtus de leur traditionnelles robes rouges vous encouragent à chaque foulée. La proximité avec les habitants donne à votre course une toute autre saveur.

 

3. Courez là où très peu de touristes posent les pieds

middle of nowhereNe soyez pas surpris si vous ne croisez aucun autre touriste durant les 8 jours du Kilimanjaro Stage Run. Vous êtes bien loin des sentiers touristiques. Vous explorez la Tanzanie de l’intérieur!

 

 

 

 

 

4. Observez le Kilimandjaro tous les jours sous toutes ses formes

SENE Kilimanjaro Climb (1)Sur le fond d’un ciel bleu éclatant, réfléchissant le soleil brillant, enveloppée dans les nuages, à travers les branches des arbres ou comme une silhouette dans la nuit noire remplie d’étoiles, la montagne ne cesse jamais de vous émerveiller.

Le Kilimandjaro devient votre meilleur ami pendant 8 jours.

Tout au long du parcours, vous êtes ébahis devant la beauté et la variété des paysages qui vous entourent – du pic Uhuru, le toit de l’Afrique, au dessus de votre tête à la forêt tropicale qui borde la montagne jusqu’aux cascades et rivières qui longent les vallées au Sud, la savane Maasai au Nord et les plantations de café, bananes et maïs à l’Est et à l’Ouest.

 

5.Une occasion de rendre à l’environnement…

IMG_2386Afin de sensibiliser les participants au phénomène de déforestation, Simon organise chaque année une séance de reforestation d’arbres natifs du Kilimandjaro.. Malgré son aspect dense, la majorité de la forêt a déjà disparu.

Cette cérémonie a généralement lieu le premier jour de la course, mais peut aussi se dérouler à un autre moment, Simon sélectionne à chaque fois un village différent le long du parcours.

 

 

 

6. Participez à une aventure au sein d’un petit groupe d’athlètes du monde entier

KSR 2015 groupLe groupe est intentionnellement constitué d’une douzaine de coureurs internationaux au plus. Les petits groupes améliorent l’expérience individuelle et la cohésion, limitent l’empreinte environnementale (littéralement!) dans ce territoire fragile.

 

 

 

 

7. Explorez vos capacités sportives en courant 260 kms en 8 jours

The end of KSR 2012

Le Kilimanjaro Stage run est une course d’aventures autour du plus haut sommet du continent Africain et de la montagne isolée la plus haute du monde… Imaginez vous courir autour de sa base!

Courir plus de 35 kms par jour sur des sentiers rugueux dans un environnement méconnu, poussera indéniablement vos limites habituelles! Mais quel challenge! Une fois terminé, vous pourrez vous vanter d’avoir réussi un bel exploit plus difficile et plus rare que l’ascension en elle-même – 100% garantie!

 

 

8. Connectez vous avec le coureur qui sommeille en vous

Kili Trail Run-49L’expérience KSR est loin d’être votre course de trail habituelle. Laissez vos doutes et vos angoisses à la maison et venez en Tanzanie sans rien anticiper. Croyez en vous, impliquez vous dans cette aventure, et laissez cette expérience prendre possession de vous. Au fur et à mesure de votre avancée vous ressentirez une nouvelle force intérieure, vous apprécierez cette découverte pour finalement rentrer chez vous avec l’impression d’être une personne différente. Tous les anciens coureurs du KSR vous le diront… !

 

 

 

9. L’occasion de participer à d’autres aventures tanzaniennes

SENE safariAprès les 10 jours de ce package, vous souhaiterez peut être rejoindre d’autres touristes au sommet du Kilimandjaro, dans le parc national du Serengeti pour observer la faune sauvage dans son habitat naturel ou sous les palmiers des plages de Zanzibar. La Tanzanie offre à ses visiteurs de nombreuses aventures originales.
Demandez vous pourquoi autant de voyageurs se déplacent jusque là bas pour explorer toutes ces merveilles naturelles.

 

 

10. Des vacances peu ordinaires dont vous avez toujours rêvées

KSR cuisineLe Kilimanjaro Stage Run est un évènement de plusieurs jours en formule tout compris. Un véhicule d’assistance transporte de l’eau et des snacks tout au long de la course, l’équipe du KSR installe les campements tous les jours et de délicieux repas sont préparés par des chefs cuisiniers expérimentés.

Comme le disait Krissy Moehl, participante du KSR en 2012 :
-“Tout ce que j’avais à faire, c’était de manger et de courir” (All I had to do was eat and run!”) –

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec